14 juin 2009

Modernité arabe

Par Nabil El-Haggar La modernité est ce qui apparaît sous tous les étouffements[1]  Henri Meschonnic En guise d’introduction La renaissance arabe : Bref aperçu du nationalisme arabe          Pour le Moyen-Orient, le XIXe siècle fut le siècle du divorce entre Arabes et Turcs, les deux principales composantes, de l’Empire Ottoman.  La majorité arabe, sous le gouvernement d’une minorité turque, commença à prendre conscience de... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2009

M comme Modération politique (Du génie anglais)

Depuis le 17e siècle et la  « glorieuse révolution » (1688-1689), l’Angleterre n’a pas connu d’insurrection révolutionnaire. Pas même en 1968, au contraire de nombre d’autres  pays européens. Comment expliquer cette exception ? Certainement pas par « le splendide isolement «  de la Grande-Bretagne : depuis plusieurs siècles celle-ci est l’un des pays les plus engagés dans le monde !  L’insularité induit sans doute un certain nombre de caractères spécifiques... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 00:40 - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 juin 2009

M comme Maladie psychiatrique (et autisme infantile)

Leibniz soutenait que s’il était possible d’agrandir un cerveau à la taille d’un moulin  et qu’un homme y pénétrât, l’observation des rouages ne lui apprendrait rien sur son fonctionnement intime (conscience, désir, etc…)*. Le discours moderne des neurosciences semble oublier cette assertion. L'imagerie médicale actuelle entretient l'illusion que nous pénétrons dans le moulin et qu'ainsi tout s'éclaire, comme si la vision superficielle d'un fonctionnement nous permettait de comprendre l'intimité de ce fonctionnement . On... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 00:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
04 juin 2009

M comme Mai 68 (entre plus de modernité et références passéistes)

En Occident, Mai 68 a été globalement une crise générationnelle dans la culture. Les « jeunes » ne voulaient plus vivre dans les normes et les représentations transmises par les années de l’immédiat après-guerre.Mais ils ne pouvaient penser leur révolte qu’avec le logiciel marxiste, et en se donnant pour ennemi ce dont ils étaient les produits, la société de consommation. Quand Jean-Luc Godart les baptisa « enfants de Marx et de Coca-Cola » il encapsula magnifiquement leur contradiction. Au bout d’un petit... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 09:29 - Commentaires [7] - Permalien [#]