14 janvier 2014

V comme Vacuité (de la vanité à la vacuité)

Vacuité. Le mot fait peur. C'est une insulte, une sanction, un diagnostic. Il évoque le pire : pire que la pauvreté, l'exclusion et autres aléas du consumérisme. Pire, c'est-à-dire que la vacuité rédhibitoire est celle de la réussite, du bonheur et des jours d'euphorie de la fête éternelle du Marché. Si rien avait une forme[1] : non pas l'absence des formes, des plaisirs, mais la révélation, l'apocalypse du néant qu'ils sont, que toutes les formes désirées sont. Le sous-développement cache la vacuité, l'abondance la met à nu. Ennui... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 09:28 - Commentaires [13] - Permalien [#]
06 janvier 2014

V comme Violence éducative ordinaire

On bat les enfants depuis 5000 ans, c'est-à-dire au moins depuis l'invention de l'écriture. Les multiples proverbes que celle-ci nous permet de connaître témoignent que partout dans le monde il était vivemenrecommandé aux parents de battre leur progéniture. Cette méthode d'éducation s'est maintenue inchangée pendant des millénaires dans la plupart des pays du monde. Dans les pays où aucune évolution ne s'est produite, des enquêtes réalisées à la fin du XXe siècle ont montré que cette méthode était appliquée, sous la forme de coups de... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 12:38 - Commentaires [46] - Permalien [#]
19 décembre 2013

V comme Voltaire (et nous)

                                                                  Musset lui trouvait un « sourire hideux », et Mme de Staël en sortait désespérée. Quant aux curés – bons connaisseurs -, ils ne supportaient... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 10:42 - Commentaires [19] - Permalien [#]
14 décembre 2013

V comme vie humaine future (deuxième partie)

Première partie: http://moderne.canalblog.com/archives/2013/11/20/28473031.html   Deuxième partie: Tandis que certains prospectivistes nous assurent que le futur sera bâti de robots cohabitant paisiblement avec des humains cybernétiques, d'autres, tels Hugo de Garis, nous dépeignent une guerre devant se conclure par l'élimination de l'humain par des robots surpuissants et surintelligents. D'autres encore, tel le scénariste et réalisateur de KARA (2011), David Cage (co-fondateur la société parisienne Quantic Dream), proposent... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 12:37 - Commentaires [16] - Permalien [#]
12 décembre 2013

V comme Vie humaine future (première partie)

  « Qu'est-que la vie ? », la question fut posée à François Jacob. Elle donna naissance à la conférence inaugurale de l'Université de tous les savoirs qu'il construisit depuis ce titre, devenu le titre d'un livre qui, reprenant, entre autres, l'exposé de cette conférence, fut publié, ensuite, chez Odile, sa fille...(1). L'illustre chercheur y présenta les certitudes d'aujourd'hui (les vingt-deux aminoacides, les différences entre procaryotes et eucaryotes, les développements de la vie depuis quatre milliards d'années,... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 10:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
04 décembre 2013

V comme Vision d'uranium

  Après l'âge du charbon et celui du pétrole, les sociétés modernes sont-elles entrées dans l'âge de l'uranium ? A peine le mot est-il lâché que se profilent problèmes et polémiques : course aux minerais, extraction et traitement dommageable pour l'environnement, dangers du nucléaire, stockage non résolu des déchets, risques de la dissémination de l'arme nucléaire. Le catalogue vire à la perspective apocalyptique.            Et si on commençait, modestement, à... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 20:18 - Commentaires [14] - Permalien [#]
27 novembre 2013

V comme Vieillesse (témoignage)

Tantôt assimilée à la sagesse par les Anciens, tantôt taxée" d'ennemie" par Don Diègue, de "naufrage"(1) par De Gaulle, "d'âge d'or" par les responsables d'agences de voyage ou de maisons de retraite… Pour ma part, je la considère avant tout comme un âge de la vie qu'on a la chance d'avoir atteint..;   Je voudrais ici, apporter mon témoignage. Agée de 83 ans, je considère que cette période de la vie, la dernière, l’ultime, n’est certes pas, la plus facile. Se voir privé peu à peu de tout ce qui constituait votre vie et votre... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 13:14 - Commentaires [28] - Permalien [#]
20 novembre 2013

V comme Vérité (et relativisme)

Pour Aristote, la vérité représentait « l'accord de nos jugements de perception ou de connaissance avec la réalité. » Le sens du mot « vérité » est sans doute différent aujourd’hui en ce qu’il se rapporte à la connaissance seule (et non à la perception puisqu’on sait désormais que celle-ci peut comporter des illusions ou des erreurs). La vérité s’oppose donc à l’erreur. Mais la « vérité » peut aussi se concevoir pour certains comme un jugement, l’affirmation d’une conviction. Par voie de conséquence,... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 18:32 - Commentaires [23] - Permalien [#]
12 novembre 2013

U comme Utiles : les entrepreneurs le sont-ils ?

  Un ami, pourtant fort éclairé sur un grand nombre de choses, se confesse à moi : «  Je prends enfin conscience de l’utilité des entrepreneurs ! » et il me regarde avec attention – comme si j’en incarnais subitement à moi tout seul l’espèce - et lâche aussitôt : «  Mais au fait qu’est-ce qu’un entrepreneur ? ». Et puis, soudain, il se tait. Son visage s’illumine : il lui vient en mémoire la parabole de Saint-Simon distinguant en gros les entrepreneurs (le mot actuel n’est bien sûr pas... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 21:44 - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 novembre 2013

U comme Us et coutumes (complément)

Du processus civilisationnel à la brutalisation du monde. À la fin des années trente, le sociologue allemand, Norbert Elias, entreprend une thèse de doctorat, Über den Prozess der Zivilisation qui sera publiée à Bâle en 1939. Cette oeuvre est consacrée au processus de civilisation occidentale, appréhendé dans une perspective socio historique(1). Elle y répond notamment à l’interrogation suivante : « Pourquoi ce qui était naguère permis est-il aujourd’hui interdit ? ». Autrement dit, Elias place au coeur de sa réflexion la question... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 00:06 - Commentaires [23] - Permalien [#]