30 janvier 2014

V comme Violence (de quoi parle-t-on?)

La société française contemporaine est saturée par l’usage du mot « violence ». Des faits divers criminels tant prisés par les médias aux incendies de véhicules de la nuit du nouvel an, en passant par toutes les formes d’insultes et de harcèlements, aucun territoire, aucun métier, aucune scène de la vie sociale, publique ou privée, ne semble y échapper. Ce mot sert aussi massivement à qualifier toutes les formes de conflits civils et militaires. En pratique, « la violence » s’écrit au singulier et elle n’a pas de... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 19:08 - Commentaires [13] - Permalien [#]
23 janvier 2014

V comme « ville et urbanisme »

  Il y a eu une pensée sur la ville bien avant qu' on parle d’Urbanisme et d’Urbanistes ! Pas  de ville dans l’histoire sans « imaginaire bâtisseur » en amont de l’architecture : les établissements humains ont été fondés sur une triple logique inscrite dans l’espace : - logique d’explication du monde, (pierres dressées pour communiquer avec le ciel et les ancêtres, Ziggourat, cathédrales...) - logique de cohésion sociale où la place des gens est liée à leur statut social ; - logique... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 09:27 - Commentaires [13] - Permalien [#]
14 janvier 2014

V comme Vacuité (de la vanité à la vacuité)

Vacuité. Le mot fait peur. C'est une insulte, une sanction, un diagnostic. Il évoque le pire : pire que la pauvreté, l'exclusion et autres aléas du consumérisme. Pire, c'est-à-dire que la vacuité rédhibitoire est celle de la réussite, du bonheur et des jours d'euphorie de la fête éternelle du Marché. Si rien avait une forme[1] : non pas l'absence des formes, des plaisirs, mais la révélation, l'apocalypse du néant qu'ils sont, que toutes les formes désirées sont. Le sous-développement cache la vacuité, l'abondance la met à nu. Ennui... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 09:28 - Commentaires [13] - Permalien [#]
06 janvier 2014

V comme Violence éducative ordinaire

On bat les enfants depuis 5000 ans, c'est-à-dire au moins depuis l'invention de l'écriture. Les multiples proverbes que celle-ci nous permet de connaître témoignent que partout dans le monde il était vivemenrecommandé aux parents de battre leur progéniture. Cette méthode d'éducation s'est maintenue inchangée pendant des millénaires dans la plupart des pays du monde. Dans les pays où aucune évolution ne s'est produite, des enquêtes réalisées à la fin du XXe siècle ont montré que cette méthode était appliquée, sous la forme de coups de... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 12:38 - Commentaires [46] - Permalien [#]