Moi, B. M, Médecin (f) Tabaquolaugue,

Préambule :
Depuis peu, j’ai fait l'acquisition d'un petit cabinet, un petit studio-pavillon complètement atypique avec petite terrasse herborée, plutôt style “art brut”. Depuis le temps que j'engraissais mes propriétaires successifs ! Enfin, quelle joie ! Et comble du bonheur, juste devant moi, sur rue... un bar à chicha ! Des  fois, je rajoute exprès au téléphone pour les rendez-vous "oui, c’est juste derrière le bar à chicha"! J'ai même visité, regardé les "chichas", senti la bonne odeur de tagada (oui, cela sent la "fraise tagada"), très instructif ! J'aurais bien goûté mais je ne fume plus depuis quinze ans !
Bon, pour revenir à ma terrasse herborée...Toute contente d'avoir des plantes et arbustes, vu que j'ai toujours habité en appartement ! Mais à l'automne, les feuilles tombent, et donc, il faut les ramasser, et encore et encore, jusqu’a l'hiver ! L’horreur !
Et voilà que je me surprends à prendre plaisir à ce nouveau labeur ! Et me revient Sisyphe, ce mec qui erre dans un no man's land, condamné à remonter encore et encore ce rocher, qui retombera encore et  encore... pour l'éternité ! Quelle déprime ! Et bien là, révélation, je devenais un sisyphe heureux!
Bon, mais quel rapport, me direz-vous, avec la tabacologie ?

Dans le vif du sujet :
Et bien, dans le milieu de "la tabacologie", il existe un "spécimen" très médiatisé (le Pr B.D), le roi des"croisades», le champion de l'antinomie, le super cowboy des statistiques... le sisyphe anti-sisyphe
avec tous ses petits soldats derrière... A bas les fumeurs, la cigarette, l’industrie du tabac...vive le paquet de clopes à 500 euros! Et dans le dernier congrès de tabacologie, encore des chiffres et des chiffres, des statistiques et encore des statistiques...A en donner la migraine! Ah! Un monde sans tabac, sans fumeurs, sans cancer du poumon, sans BPCO...Ouais, d'accord, mais dans la vraie vie, c’est pas possible! Il y aura toujours des produits addictifs et des addicts, des dopants et des dopés, des riches et des pauvres, des moches et des laids! L'éradication des produits addictifs, l'éradication des maladies...oui...mais c'est pas possible... De toute manière, les croisades, on a déjà essayé il y a longtemps, ça ne marche pas, la prohibition aussi et ça a été la "cata"! On a beau être au 21è siècle, on reste des "humains», avec nos failles et  notre fragilité...et on va tous mourir!!!Quelle déprime!!! Bon, rassurez-vous, je ne suis par pour le suicide collectif!

Tabacologie, addictions..et thérapie comportementalo-cognitive(TCC)! Heureusement qu'il y a des sujets qui fâchent, qui mettent en colère, qui vous font vous transformer en vipère ou en Hulk, qui vous revigorent et vous revitalisent...et qui font que vous ne pensez plus du tout au suicide mais plutôt à péter la tronche de votre contradicteur! Ca va tout de suite beaucoup mieux!!!
Bon, les TCC, tout le monde a entendu le nom, c’est à la mode. On résume: le but, par exemple arrêter de fumer, le moyen la TCC. Votre histoire, on s'en fout, mais on veut absolument vous sortir des statistiques des fumeurs et gonfler nos propres statistiques de réussite. On vous fait cocher des croix dans des cases à des tas de questions, on essaie de vous faire prendre conscience des mécanismes qui font de vous un addict, de la même manière à tous, et on essaie de renforcer votre motivation pour l'arrêt. Et on fait pareil avec tout le monde! C'est un peu une histoire de clonage!!!Si vous n'avez rien compris, c'est normal, il n'y a rien à comprendre! C’est du vent!
Enfin, pour vous c'est du vent, pour certains c'est du "fric»! Les psychiatres aussi se sont engouffrés dans le filon (j'en connais un qui soigne tout à la TTC pour la somme modique de 80 euros la séance, ou plutôt qui prétend soigner!), pour d'autres cela remplace le neurone qui leur manque, pour d'autres encore c'est juste pour faire quelque chose...enfin, chacun a sa raison...Et quand je suis retournée sur les bancs de l'amphi un samedi par mois pour mon DU de tabacologie et que j'ai assisté, stupéfaite, à des cours nombreux et parfaitement inintéressants et inutiles sur les TCC...j'ai eu des envies de terroriste... Le pire, c'était l'attitude des autres étudiants,  à savoir médecins généralistes, allergologues, infirmières, sages-femmes, un doctorant en sociologie (18/20 au mémoire pour des super courbes de statistiques!!!!)..., jeunes ou moins jeunes,"pas un" pour avoir un regard critique sur les conneries débitées à l'amphi!!!Et quand j'ai fait la remarque très soft ,à la fin d'un des cours auprès du responsable du DU ,de mon étonnement face à l'absence d'une approche plus psychanalytique de l'addiction, je me suis vue répondre que je n'avais qu'à changer de fac! Bon, bref, ne me parlez plus de TCC!!! Ni de mes confrères tabacologues! Moi, B.M, Tabacolaugue. Moi, justement, ce qui m'intéresse, c'est l'histoire!!!Et comment cela s'articule, la souffrance, la lutte, le produit, la délivrance...Ce qui m'intéresse, c'est le sens! Et si j'ai décidé de faire un peu de "tabaco" en plus de la médecine générale, entre autres raisons, c’est justement "le sens»: «la consultation de tabaco », le lieu physique et virtuel où les choses prennent sens dans l'histoire du sujet. Et que ce "lieu" existe, cela prend sens, et c'est le plus important à mes yeux. Tous les patients n'investissent pas le "lieu", mais d'autres oui...et c'est une belle aventure... Alors, les courbes et les statistiques, je m'en fous comme de l'an II !
Pour info:
Prévenez quand même vos jeunes que chicha, narguilé...c'est encore plus nocif que la cigarette (c'est même dit dans le congrès de tabacologie :"Dans 2 études menées, les résultats du CO dosé montrent une augmentation de 300% à 477% /100% CO des fumeurs de cigarettes"!!!). (CO=monoxyde de carbonne).
Ce n'est qu'une info, chacun agit comme il veut et comme il peut!

Dr B.M. , médecin généraliste, vivante aujourd’hui...et comme vous tous...morte demain...