25 octobre 2008

K comme Keynésianisme (SAMU économique ou Vérité durable ?)

Le keynésianisme, proposé par John Maynard Keynes, économiste anglais, est un enfant européen, et non marxiste, de la grande crise de 1929. Il théorisait l’intervention de l’État dans la régulation d’une économie sociale, sous la forme d’un soutien de la demande, promue locomotive de la production, conçue comme créatrice d’emplois. Ce soutien se réalise par la diminution des impôts frappant les revenus et celle des taux d’intérêt. Les besoins de consommation activent les revendications salariales, qui se répercutent... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 07:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 octobre 2008

K comme Kant (Emmanuel), philosophe de la société moderne

            Kant est le philosophe dans lequel la société moderne contemporaine peut le mieux se reconnaître. Profondément religieux, il a voulu que la religion ne puisse pas dicter sa loi ni à la politique ni à la raison, et qu’elle s’oblige même à rester « dans les limites de la simple raison ». Non content d’être un ardent défenseur de la liberté de conscience, il a exhorté au courage de penser par soi-même.  On lui doit la formule qui résume l’esprit des Lumières: «... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 19:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 octobre 2008

J comme Jugement politique

Difficultés du jugement politique dans les sociétés modernes. C’est un paradoxe des sociétés modernes : la politique y est partout et le jugement politique nulle part. Ramenée à un rang modeste — on n’en attend plus le salut ni la vie bonne, seulement une gestion efficace —, la politique n’en est pas moins partout, puisque nous voyons partout des « jeux de pouvoir », des problèmes de « management ». Le mot « gouvernance », apparu depuis peu, signale cette diffusion de la politique, du fonctionnement «  politique » de... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 16:52 - Commentaires [19] - Permalien [#]
10 octobre 2008

J comme Justice sociale et Justice écologique (fin)

II/ conclusions. Contrairement à toutes les écoles de la pensée économique, seule l’économie écologique, est attentive à la croissance des flux matériels et d’énergie ainsi qu’à la production de résidus. L’économie écologique se situe en cela dans la perspective de l’analyse du métabolisme de la société évoqué par Marx dans Le Capital. Comme le rappelle Martinez-Alier, « le marché ne garantit pas un accord écologique » car il met face à face des acteurs socialement inégaux. Et précise-t-il, contrairement à une idée... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 15:05 - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 octobre 2008

J comme Justice sociale et Justice écologique

I/ états des lieux. Les désordres et les inégalités écologiques ne sont pas le fruit du hasard. Depuis quelques années, les notions d’inégalités écologiques et environnementales, comme celle de justice environnementale, ont connu une véritable inflation éditoriale. Cette dernière est l’indice d’une accélération des problèmes d’environnement qui affectent des populations de plus en plus nombreuses. Au point que l’existence même des sociétés est désormais sous la menace d’activités humaines strictement... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 11:28 - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 octobre 2008

J comme Jardin (modernité du) (2)

JC Haglund (suite) ...Aujourd’hui, la modernité du jardin ne se réduit pas à celle des engins de chantier et des systèmes d’arrosage, à l’usage possible de modélisations informatisées pour, par exemple, figurer ce que pourra devenir un espace planté. Puisque la promenade ne peut ici être que virtuelle, allons voir les images et documents proposés par Florence Mercier, créatrice d’un jardin pour le festival de Chaumont 2008. Sur le thème imposé des « graines de conscience », elle a proposé un jardin dont on perçoit, même sur... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 16:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]