21 décembre 2007

F comme Fantasme

Le fantasme est il le propre de l’homme ? Par ses fonctions d’anticipation et de préparation mentale des actes, il est proche des manifestations observables du comportement intentionnel de beaucoup d’espèces animales. Mais la part spécifiquement humaine de ce travail de l’imaginaire , la construction d’histoires, agréables, avantageuses, sans contradictions ni aléas, ou au contraire tristes, persécutives, vengeresses, est bien  à nous. Nous en sommes d’autant plus sûrs que le contraire ne nous plairait pas. Le fantasme... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 21:36 - Commentaires [9] - Permalien [#]
15 décembre 2007

F comme Figuration / Défiguration

A propos des images de Didier Vignon Dans le film fantastique de Franju « Les yeux sans visage », un chirurgien tente à plusieurs reprises, de greffer sur sa fille défigurée dans un accident, le visage de jeunes filles enlevées à dessein. Dans l'attente de l'opération, elle porte un masque qui ne laisse apparaître que les yeux. Aux instants où elle l'a enlevé, le cinéaste rend l'image floue, fugitive. Deviner, imaginer ce visage devient alors pour le spectateur une obsession.Les travaux de Didier Vignon font revivre cette... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 11:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 décembre 2007

F comme Fraternité (Liberté, Egalité...)

Les sociétés modernes reposent en tout premier lieu sur la liberté de l’individu. L’égalité en droits en est une conséquence logique. La déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par l’ONU en 1948 ajoute à celle de 1789 que les êtres humains naissent égaux en dignité. Ce sont là des principes qui peuvent servir de règles de droit et dont la transgression peut être sanctionnée. Ce n’est pas le cas pour la fraternité, qui figure pourtant dans la devise de la République française. Eprouver des sentiments fraternels ne... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 10:52 - Commentaires [9] - Permalien [#]
08 décembre 2007

E comme Etiologie (sur les causes et les remèdes de la dépression)

Une « naturalisation » de plus en plus grande de la psychologie, en d’autres termes, ce que le commun des mortels constate comme une médicalisation radicale de la souffrance psychique, associée à des thérapies « brèves », essentiellement comportementales, est due, entre autres, à une méconnaissance de l’articulation complexe entre « causalité psychique » et « causalité neurologique », qui a marqué deux siècles de psychiatrie.Je vais prendre un seul exemple, qui est entré récemment dans notre vie quotidienne par les médias, et qui... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 08:55 - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 décembre 2007

E comme Enfant

Enfant : mot spécifique désignant le petit d’homme. Etymologie : « qui ne parle pas » : tout un programme ! Enfant administré : déclaré, recensé, légitime, naturel, reconnu, adopté. Enfant client, sollicité, flatté, séduit, abusé. Enfant désiré,aimé, possédé : MON enfant Enfant décevant, rejeté, subi : TON enfant Enfant évalué : enfant prodige, surdoué, débile, retardé, handicapé. Enfant évité : contraception, IVG Enfant exigé, revendiqué. Droit à l’enfant, Procréation assistée, Adoption sans entraves. Enfant... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 13:46 - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 décembre 2007

E comme Emancipation (politique ou humaine?)

En 1843 paraît Sur la question juive, le premier article dans lequel Marx abat son jeu. Sa conception de l’émancipation humaine part du postulat selon lequel l’homme n’est pas par nature un individu ayant à vivre par soi et pour soi en même temps qu’avec et pour les autres, mais un être générique, fait pour se vivre intégralement et exclusivement en tant que membre du genre humain tout entier. Tout ce qui renferme les hommes dans un particularisme les rend étrangers à leur essence humaine. C’est ce particularisme que... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 13:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]