" Nos ancêtres les Gaulois "

Je ne sais si les enfants apprennent encore cette histoire. Le prétendu ridicule et le caractère aujourd’hui "politiquement  incorrect" de la formule ont peut-être fini par en avoir raison.

Et pourtant était-elle, est-elle si ridicule ?

Sans doute, pour ceux qui ne reconnaissent pas de filiation autre que naturelle (ou le seul droit du sang). Mais pour nous, qui confessons la possibilité, la légitimité des filiations adoptives ?

La grande majorité des Français n’ont jamais eu les Gaulois pour ancêtres naturels (mais plutôt les Francs, ces Germains qui ont envahi la Gaule à partir du Ve siècle), mais ils les ont adoptés ; comme un enfant adoptif doit à son tour adopter la famille qui est devenue la sienne.

Pourquoi d’autres Français (et surtout les plus jeunes) venus d’Afrique, d’Asie, d’Amérique… seraient-ils ridicules en acceptant à leur tour d’être des enfants adoptifs des Gaulois ?