31 octobre 2006

Adversaires et ennemis.

Dans une démocratie, il serait bon de ne pas traiter de la même manière tous ceux que l’on peut être amené à combattre. En particulier, considérer comme des ennemis des adversaires dont on sait par ailleurs qu’ils sont démocrates est regrettable. Il ne faudrait traiter comme ennemis que les adversaires de la démocratie elle-même. Mettre sur le même plan un démocrate et un ennemi de la démocratie est insoutenable théoriquement mais surtout funeste : comment ne pas voir qu’une telle pratique est dangereuse pour... [Lire la suite]
Posté par pierregautier75 à 10:36 - Commentaires [7] - Permalien [#]